Skip to content

14 x Quantity of Estes Dart Orange Orange Orange Green Propeller Blades Propellers Props - FAST FREE SHIPPING FROM Orlando, Florida USA! 59557f

Réflexions sur l'économie

Ressources presque illimitées

Posté par Xavier sur
"Ce lundi, l’humanité aura épuisé toutes les ressources disponibles sur un an"

C'est le titre alarmiste, piège à clics, à tel point que je m'étonne que FB ne l'ait pas bloqué.

Comment calculer le temps que l'on prend à la Terre quand on consomme un litre de pétrole ?

Toujours cette manie de faire peur, au lieu de responsabiliser..
14 x Quantity of Estes Dart Orange Orange Orange Green Propeller Blades Propellers Props - FAST FREE SHIPPING FROM Orlando, Florida USA! 59557f
Ce lundi, l’humanité aura épuisé toutes les ressources disponibles sur un an
Précaution liminaire, je suis conscient qu'il faille faire attention à la pollution de la planète.
Cette précaution parce que souvent l'argument de masse opposé au sens critique est du genre " réaction ultranéocapitalistesdedroitetrésriche" qui permet de ne pas argumenter...
J'ai bien lu qu'il n'y avait que les libéraux qui pouvaient comprendre la notion de tax freedom day... pas très gentil pour les autres...
Donc revenons à cette assertion que nous allons vivre à crédit des ressources de la Terre.

Vivre a crédit, c'est donc emprunter à quelqu'un. À qui empruntons nous? Pas à la Terre puisqu'elle ne peut, selon les inventeurs du concept, produire plus. Alors? Mars, Jupiter?

En fait, la vraie analogie qu'il faudrait utiliser, c'est que nous puisons dans la capital. Mais ce n'est pas tres vendeur. Avec un capital de milliards d'années, on a le temps de voir venir.

De plus la manière de calculer est assez contestable

Voir aussi

Xavier sur :

Assez amusant que quand quelqu'un a le sens critique on l'accuse d'être un libéral radical.
Bel oxymore.
Cela doit être que quand on pense librement, on ne peut qu'être libéral. C'est cohérent.

Sinon, le billet pointait l'absurdité de l'allégation. On ne peut pas emprunter ce qui n'existe pas encore. L'argent est à part, puisqu'une des fonctions de la monnaie est d'été un instrument de réserve.....

Je ne relèverai pas l'argument d'autorité... des spécialistes tout aussi respectables ayant mis en doute la responsabilité de l'Homme dans les changements climatiques....

Enfin, je suppose que certains avaient déjà reproché aux hommes des cavernes d'épuiser le silex et d'en emprunter des tonnes aux générations futures..

Notons que la solution pour éviter l'épuisement des ressources est justement la propriété privée . Il suffit de voir comment des pays ont épuisé des ressources sans vergogne, ce qui n'aurait pas été le cas si ces ressources avaient été privées.

Xavier sur :

Je laisse le commentaire précédent, même si c'est du troll.
Je suis pour la liberté. Et donc la liberté d'expression.
Même si cela signifie accepter les mensonges, les manipulations.
Mais les lecteurs comprendront...
Et ce commentaire renforce mes arguments, donc autant le laisser.
Tant pis pour l'auteur...

toussaint sur :

J'espérais davantage d'argumentation

A propos des réserves halieutiques (poissons, crustacés, mollusques), bon à savoir : le gouvernement du Général Pinochet a signé à la fin des années '70 (moyennant pots de vin ?) des accords avec des compagnies étrangères leur accordant le droit de pêcher "librement" et sans limitation dans les eaux territoriales du Chili. Après quelques années, les mers chiliennes ont été vidées et certaines espèces, alors qu'elles étaient tellement abondantes auparavant qu'elles étaient considérées comme une alimentation pour les pauvres, elles sont devenues tellement rares qu'elles sont devenues un produit de luxe.... La "main invisible" a eu la "main lourde"... Des ressources en principe renouvelables ne se sont plus renouvelées…. Rien d'étonnant : je ne vois pas en quoi les "mécanismes du marché" auraient pu amener les compagnies japonaises et autres à gérer les ressources de la mer de façon durable....

Comme on dit à Bruxelles, "je suis une fois curieux" de lire des arguments (pas des invectives, pas des incantations d'ordre idéologique, pas des insultes) démontrant que ce qui précède (sur l'exploitation des ressources de la mer) ne "tient pas la route". Et plus généralement, expliquer CONCRETEMENT comment les seuls mécanismes du marché peuvent empêcher la raréfaction de nombre de ressources naturelles...

Signé : le 'troll", c'est-à-dire "quelqu'un qui n'est pas d'accord avec toi"...., quitte à se faire traiter de "menteur" *, "manipulateur"

(*) où ai-je "menti" ? Démonstration ?

Thibault sur :

Démocrate Allende?
C'est un peu vite oublier l'accusation des députés selon laquelle Allende avait mis en place un système totalitaire contraire à la Constitution
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Salvador_Allende
Et oublier la situation catastrophique du pays...

Toussaint sur :

Le Chili de l'époque du gouvernement Allende (1970-1973)…. totalitaire

A l'époque (donc avant le coup d'Etat du 11.9.1973),

- une liberté totale de la presse (y compris pour le journal "El Mercurio" qui quotidiennement critiquait de façon virulente le gouvernement)…
- une liberté totale de manifestation (y compris des partis d’opposition)…
- le respect du droit de grève (y compris la longue grève des camionneurs, financée par la CIA, qui a contribué à mettre l’économie à genoux)…
- pas de prisonniers politiques, pas de syndicalistes, pas de journalistes, pas de députés ou maires en prison….
- des élections démocratiques y compris les toutes dernières (fin 1972 ou début 73) qui ont vu la coalition au pouvoir augmenter sa représentation au Parlement…
- etc etc etc

Cela ressemble-t-il à un régime totalitaire ?

Par contre, le régime du général Pinochet….

Marc sur :

C'est en effet affligeant.
À ta place je ne laisserais pas ce genre d'individu poster sur ton blog.
Comme tu dis du troll pur mais de moins bonne qualité que ce que l'on lit d'habitude

Xavier sur :

Et pourtant, je le laisserai poster.
En effet chacune de ses réactions renforce mon argumentation.
Donc, c'est positif pour moi.
Ce que je bloque, c'est quand il répète dix fois la même chose, sans argumenter.
Ce n'est pas parce que l'on répète dix fois la même chose que cela devient des arguments.